Hypervision

Faites prendre de la hauteur à vos applications de supervision.

défiler vers le bas
Le principe de l’hypervision est très proche, voir identique, de ce que peut apporter une supervision traditionnelle. Généralement, seul l’échelle change. Ainsi une des différences majeures peut être l’amplitude des données ou encore l’étendue géographique du périmètre pris en compte.

En effet, le terme Hypervision peut être interprété de différentes manières en fonction des métiers qu’elle adresse. C’est parfois une question de sémantique, mais pas toujours ! Certains y verrons la supervision de sites géographiquement répartis, principe qui est à rapprocher du Géo-SCADA, là ou d’autres évoqueront la convergences d’informations issues de différentes supervisions locales. Dans les deux cas, il s’agit de centraliser dans une seule application des flux d’informations hétérogènes issus d’applications dites « métier ». La granulométrie des informations proposées aux opérateurs reste libre. Dès lors, un hyperviseur peut proposer une vision macroscopique des installations industrielles ou techniques avec un niveau d’abstraction important. D’autres applications pourront, elles, proposer simplement des vues qui rassemblent tous les détails des supervisions de niveau inférieur. Libre à vous !

scada-future

Superviser des Supervisions

Dans tous les secteurs d’activité où le principe d’automatisation a du sens, bâtiment, industrie, énergie, eau… il existe généralement autant d’applications de supervisions qu’il existe de procédés à conduire. Ils peuvent être complétement différents ou similaires et multiples.

Dans le premier cas, l’hypervision d’une installation de production ou de sûreté / sécurité met à disposition des opérateurs une vue synthétique du fonctionnement des installations : Approvisionnement, fonctionnement des lignes de production, gestion des utilités, état des stocks et avancement des expéditions…  Dans le cas de la sureté sécurité, c’est l’ensemble des systèmes de vidéo surveillance et du contrôle d’accès qui sont exploitables dans une seule application. Dans le cas de procédés identiques en multi-site, comme dans le secteur de l’eau, c’est la composante géographique et la vision d’ensemble du système productif qui sont exploitées dans l’application. Les données issues des superviseurs locaux sont donc remontées à l’hypervision, dans la salle de contrôle.

 

La colonne vertébrale digitale

Comme dans une application de supervision, les hyperviseurs exploitent à la fois des données dites « chaudes » (données temps réel) mais aussi de données « froides » (données historiques horodatées, issues de la télégestion ou des objets communicants IoT, …).
Si elle est ouverte aux systèmes tiers, l’hypervision est aussi en mesure de fédérer plus largement, des informations connexes pour permettre aux opérateurs d’optimiser le fonctionnement des opérations et donc gagner en performance. GMAO, MES, SIG, ERP… associés intelligemment aux données de l’hypervision, c’est une vision d’ensemble de tous les flux de votre installation, usines, bâtiments, ville qui devient disponible. En y ajoutant une représentation 3D réaliste (et à jour) des actifs, c’est le concept de jumeau numérique qui prend forme. Le secteur du bâtiment dispose déjà d’une approche similaire avec la démarche BIM (Building Information Modeling) mixant modèle numérique et GTB / GTC.

 

success-popm-ifa2000
Pour aller plus loin

Panorama Suite - SCADA + Historian + Frontal de Communication

Panorama E2 - Pilotez vos installations avec des logiciels robustres et éprouvés

Panorama H2 - Exploitez le potentiel de vos données d'exploitation

Panorama Com - Protocoles Industriels, Telegestion, IoT

Contact us
First name *
Nom *
Company *
Phone number
email professionnel *
Message
 
 
 
 
*Champs obligatoires
La collecte des informations demandées est nécessaire au traitement de votre demande. Vous pourrez recevoir, occasionnellement, des offres de service, des invitations événementielles ou toutes autres informations relatives à notre activité. Les informations transmises sont réservées à l’usage exclusif des services commercial, client et communication de CODRA et ne seront en aucun cas communiquées à des tiers.
Dans le cadre de la gestion de nos prospects et clients, nous conservons les données personnelles qui y sont relatives pour un maximum de 3 ans après le dernier contact.
Conformément aux dispositions légales en vigueur, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, de limitation, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Pour les exercer, envoyez votre demande par mail ou adressez un courrier à l’adresse suivante: Société CODRA – à l’attention du DPO - 2 rue Christophe Colomb - CS 0851 - 91300 Massy. Nous nous engageons à vous répondre dans un délai maximum d’un mois. Vous pouvez également adresser toute réclamation auprès de la CNIL (site internet : www.cnil.fr)
Envoyer