BUILDING INFORMATION MODELING

Faites entrer le BIM exploitation dans votre supervision

défiler vers le bas
AdobeStock_68577493_960x575

Le secteur du bâtiment continue d’évoluer pour répondre à l’ambition du Smart Building : un bâtiment connecté, à faible impact environnemental, qui permet d’assurer un confort optimal aux usagers. Il faut entendre le terme Building, ou bâtiment, comme une infrastructure générique, qui englobe tout type de bâti : bureaux, immeuble d’habitation, banque, stade, école, université, parking, hôpitaux, industrie. La mise en œuvre de cette ambition est portée par la démarche BIM.

Le BIM (Building Information Modeling) permet de reproduire virtuellement le bâtiment physique et amorce l’ère du « Building as a Service ». D’une structure figée, le bâtiment devient une structure évolutive apportant tout un ensemble de services durant son cycle de vie.

Depuis plusieurs années, Codra aide les exploitants en les pourvoyant du logiciel de supervision Panorama E2 permettant de collecter, d’analyser et de piloter les données générées par les équipements du bâtiment : c’est la Gestion Technique de Bâtiment (GTB), la Gestion Technique Centralisée (GTC) et le BIM exploitation.

Pour aller plus loin, les équipes de Panorama ont travaillé sur le principe de BIM Exploitation : convergence entre la maquette numérique BIM (initialement réalisée pour gérer la phase chantier), et les supervisions qui servent à l’exploitation et maintenance du bâti.

Mockup - BIM Exploitation

Une démarche BIM pour concilier la construction et l’exploitation

La démarche BIM tente à faire converger deux univers : la construction, durant la phase de conception, et l’exploitation tout au long de la vie du bâtiment. Un projet BIM, Building Information Modeling, consiste à regrouper tous les corps d’état autour d’une seule et même maquette numérique 3D qui rassemble et structure toutes les caractéristiques du bâtiment (Génie civil, Electricité, ECS, CVC, Ouvrants…)

L’univers de la gestion technique d’un ouvrage (GTB / GTC) est souvent méconnu de la plupart des acteurs de la construction et réciproquement. La maquette numérique BIM est initialement réalisée pour la maîtrise d’ouvrage. Si celle-ci est réalisée dans les règles de l’art, elle sera ensuite d’une grande utilité pour l’exploitation même du bâtiment car elle intègre un nombre important de caractéristiques techniques.

Pour mettre en œuvre un projet BIM, la première étape consiste à réunir, pour les besoins du client, tous les acteurs de la maîtrise d’œuvre qui vont participer au chantier, à la construction du bâtiment : l’architecte, les bureaux d’études, le gros œuvre, l’électricité, la toiture. Ensemble, ils vont fixer « un protocole BIM » qui sera cosignée par les acteurs. Cette convention BIM est un document contractuel. Sa rédaction incombe au BIM Manager qui sera désigné lors de rédaction du protocole BIM. Sa mission ? Organiser le déroulement BIM du projet et les modalités de réalisation et de collaboration.

Chaque co-traitant (ou métier) réalise sa maquette 3D puis, celle-ci sera compilée suivant la même nomenclature (IFC).  Normer la maquette permettra ensuite de l’exploiter pleinement dans la supervision, outil du quotidien des opérateurs en exploitation et maintenance.

Le BIM, une image complète du bâtiment pour l’exploitation

La maquette digitale finalisée doit donner une image complète du bâtiment : il s’agit d’un travail important de synthèse et de compilation dans le processus BIM.

Une fois cette « image digitale complète » définie puis remise entre les mains du gestionnaire de patrimoine lors du DOE (Dossier des ouvrages exécutés) : on va pouvoir utiliser cette maquette. Elle permettra de visualiser les données remontées via les capteurs et d’apporter un référentiel spatial pour les agents qui vont maintenir le bâtiment. Ainsi, un immeuble de 10 000m² génère par jour des millions de données remontées via les systèmes communicant (IoT et systèmes automates) qu’il va falloir exploiter. La notion de Smart Building prend alors tout son sens dès lors que les données remontées sur la consommation du bâtiment peuvent être analysées et surtout, exploitées !

« Le Smart Building a pour objectif d’une part, de générer des économies de ressources et d’autre part d’améliorer le confort des utilisateurs », explique Antonio GIL, Responsable du Service Client Codra

L’alliance d’une maquette BIM disponible dans la supervision devient naturel dans un contexte de Smart Building quasi obligatoire si on reprend le décret tertiaire de 2020. Car l’objectif est ici double : l’exploitant doit pouvoir gérer au quotidien un bâtiment et optimiser ses coûts tout en garantissant un confort d’usage.

Capture Application Panorama BIM

Le BIM exploitation par Panorama

Le Smart Building est axé sur la maintenance et les performances énergétiques. En combinant une bonne maquette numérique BIM, avec des données « temps réel » fiables remontées via la GTB/GTC dans une supervision : on obtient ainsi le BIM exploitation. Toutes les données de pilotage sont ainsi disponibles dans une seule et même plateforme : une révolution sans précédent pour les différents exploitants !

L’enjeu des gestionnaires de bâtiment réside dans une installation optimum d’une Gestion Technique du Bâtiment (GTB) et la Gestion Technique Centralisée (GTC) efficace. En d’autres termes, l’intelligence du bâtiment doit construire une approche systémique de la performance, notamment énergétique, capable de capter et de traiter les données de consommation pour avoir une action efficace sur les systèmes techniques.

« Avec le BIM exploitation Temps-réel Panorama, vous pouvez alors exploiter vos installations sereinement et apporter un niveau de service optimal aux usagers. » explique Laurent Oddoux, Directeur Produits, R&D chez Codra.

Superviser un bâtiment ayant déjà une maquette BIM ? La suite logiciel Panorama se positionne comme le chainon manquant. Avec une convergence native et dynamique, Panorama combine les avantages de la nouvelle représentation spatiale en 3D et les fonctions opérationnelles de la GTB/GTC. Les fichiers IFC deviennent à la fois une source de données pour l’application de supervision mais également un support d’exploitation des données temps-réel. Panorama devient alors une plateforme de BIM exploitation temps réel. Les gestionnaires vont pouvoir valoriser le bâtiment tout au long de son cycle de vie !

Contactez-nous
Prénom *
Nom *
Entreprise *
Numéro de téléphone
Email professionnel *
Message
 
 
 
 
* Champs obligatoires
La collecte des informations demandées est nécessaire au traitement de votre demande. Vous pourrez recevoir, occasionnellement, des offres de service, des invitations événementielles ou toutes autres informations relatives à notre activité. Les informations transmises sont réservées à l’usage exclusif des services commercial, client et communication de CODRA et ne seront en aucun cas communiquées à des tiers.
Dans le cadre de la gestion de nos prospects et clients, nous conservons les données personnelles qui y sont relatives pour un maximum de 3 ans après le dernier contact.
Conformément aux dispositions légales en vigueur, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, de limitation, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent. Pour les exercer, envoyez votre demande par ou adressez un courrier à l’adresse suivante: Société CODRA – à l’attention du DPO - 2 rue Christophe Colomb - CS 0851 - 91300 Massy. Nous nous engageons à vous répondre dans un délai maximum d’un mois. Vous pouvez également adresser toute réclamation auprès de la CNIL (site internet : www.cnil.fr)
Envoyer